News

Le monde touristique n'est que l'un des secteurs bénéficiant du soutien du CCF. Les sociétés soutenues par CCF représentent plus de 1'100 emplois.
Il leur a apporté du soutien sous forme de cautionnements, prêts, subventions et garanties de construction pour Fr. 40 millions. Parallèlement, les engagements pris ont augmenté de 60% en deux ans, pour atteindre 107 millions au 31.12.2017
Les garanties de construction constituent un rouage financier dont les entrepreneurs et les acheteurs ne peuvent pas se passer. Quelles sont-elles ? Quel est le rôle de CCF SA dans l’émission de ces garanties ? Pour évoquer ce thème, Eco-logique - l'émission de décryptage économique de Canal9 - vous emmène…
Pour rester concurrentiel, le tourisme doit innover et se développer en trouvant de nouveaux marchés. Pour cela, il peut compter sur le soutien de CCF SA, qui soutient financièrement les projets prometteurs. Pour évoquer le soutien au tourisme, Eco-logique - l'émission de décryptage économique de Canal9, en co-production avec la…
Une analyse du catalogue des garanties et des tarifs a été effectuée en 2017, dans le but d’améliorer nos prestations.
L’exercice 2016 et la fusion du Centre de Compétences Financières et de l’Office valaisan de cautionnement (OVAC) marquent une étape essentielle dans le développement de notre société et de la promotion économique en Valais.
Le Centre de Compétences Financières SA et l’Office valaisan de cautionnement ont fusionné en juin pour donner naissance au Centre de Cautionnement et de Financement SA (CCF). Le CCF est le bras financier de Business Valais, l’entité de promotion économique cantonale. Avec la fusion, il devient la porte d’entrée unique…
CCF est en charge du traitement des demandes d’aides dédiées à l’industrie du tourisme, dans le cadre de la nouvelle politique touristique cantonale. Décidées par le Grand Conseil, ces nouvelles aides (fonds de Fr. 40 mios et enveloppe de cautionnement jusqu’à Fr. 100 mios) permettent, en complément de celles existantes…
Le CCF réclame des moyens pour soutenir le tourisme et pour aider les entreprises frappées par la chute de l'euro.